Un vœu pour accélérer le désinvestissement carbone des partenaires de la ville // Communiqué de presse // 3 novembre 2015
Partager

Les élus Europe Ecologie Les Verts et apparentés ont déposé le voeu ci-dessous dans les arrondissements et au conseil municipal de Lyon.
Ce voeu a été refusé par les différents exécutifs sauf dans le 1er.
Le voeu a reçu une majorité des votes favorables dans le 1er arrondissement de Lyon.

———
A quelques jours de la COP21, les actions se multiplient pour accélérer les actions de lutte contre le réchauffement climatique. Le GIEC nous rappelle que même si l’on limite l’augmentation de température de notre planète à 2°C, il y aura des conséquences dans nos latitudes. Et aujourd’hui les engagements des Etats en amont de la COP sont plutôt autour de 3°C.

Les élus Europe Ecologie Les Verts de la ville de Lyon souhaitent plus d’investissements et d’engagements dans les solutions au dérèglement climatique. Les élus ont déposé des vœux dans les arrondissements lyonnais pour demander à la ville de Lyon de négocier avec leurs partenaires financiers un désinvestissement du carbone. Ce vœu est un peu à l’image de ceux pour demander aux banques de ne plus agir dans les paradis fiscaux qui avaient été accepté par la ville.

« VŒU DE la ville de Lyon
… pour le désinvestissement de nos partenaires financiers, investisseurs, bancaires et assureurs du secteur des énergies fossiles et le réinvestissement en faveur de la transition énergétique

Tout le monde ici partage l’objectif de limiter à 2 degrés la hausse des températures moyennes à la surface terrestre et tout le monde s’accorde sur l’impérieuse nécessité de réorienter les fonds existants et d’orienter les flux à venir pour financer la transition vers une économie bas carbone.

Notre commune peut jouer un rôle actif comme le souligne notre Plan Climat Energie Territorial. Elle peut, entre autre, agir auprès de ses partenaires financiers, bancaires, assureurs, investisseurs institutionnels afin qu’ils réorientent leurs stratégies d’investissement dans un sens favorable au climat et au passage à une économie décarbonée.

Cela est facilité par les nouvelles obligations résultant de l’article 173 de la loi de transition énergétique en matière de transparence des banques, des assureurs, des investisseurs, sur leur rôle dans le financement de la transition énergétique et du passage à une économie bas carbone.

Voeu
Le conseil d’arrondissement émet donc le vœu que ses représentants au conseil municipal de Lyon proposent le vœu suivant.

La ville de Lyon demande aux banques, opérateurs financiers, compagnies d’assurance avec lesquelles elle travaille (ou qui souhaiteraient travailler avec elle) de fournir d’ici la fin de l’année 2016 les informations suivantes. 

1. Quelle part des investissements réalisés est dirigée vers des entreprises ou des projets relevant du secteur des énergies fossiles et comment ces organismes envisagent-ils de réduire cette part ?

2. Quelle part des investissements réalisés est dirigée vers des entreprises ou des projets contribuant au financement de la transition énergétique : efficacité énergétique, énergies renouvelables, économie circulaire … ?
La Ville de Lyon demande aussi à ces organismes qu’ils mettent en œuvre un plan ayant pour objectif l’arrêt du financement du secteur des énergies fossiles.
 »