Subvention au Nouvel Institut Franco-Chinois // Intervention d’Emeline Baume au conseil municipal de Lyon // 27 janvier 2020
Partager

Le nouvel institut franco chinois de Lyon est un lieu ressource  » favorisant les dialogues universitaires, économiques et culturels « .

Tout au long de ce mandat les élu·e·s écologistes vous ont proposé que ce lieu soit un lieu pluriel de la culture chinoise ici en France, pays des droits de l’Homme.

L’extermination culturelle du peuple Ouighour·e·s, véritable ethnocide, largement couverte par la presse l’an dernier est une réalité. Ce sont près d’un million d’entre-eux qui sont incarcéré·e·s dans des centres de rééducation au nom d’une lutte contre le terrorisme. Nous pensons notamment à Ilham Toti, intellectuel Ouighour emprisonné à vie, qui a reçu le prix Sakharov du Parlement Européen fin 2019.

Une universitaire : Dilnur Reyhan, a lancé une campagne de levée de fonds pour une initiative audacieuse et inédite : la création d’un Institut ouïghour d’Europe.

Monsieur le Maire, les élu·e·s écologistes invitent l’ensemble des membres de cette assemblée et vous même à faire ce choix simple : soutenir la voix des Ouighour·e·s en soutenant cet institut européen en lieu et place du NIFC. Affectez de suite la subvention prévue pour le Nouvel Institut Franco-Chinois à la dynamique proposé par Dilnur Reyhan. Si non, nous voterons contre la subvention au NIFC

Emeline Baume de Brosses, présidente du groupe des élu·e·s Europe Écologie Les Verts et apparentées de Lyon