Pseudo-végétalisation d’un morceau de la presqu’île, on tourne autour du pot de fleurs // Communiqué des élu-e-s // 6 juin 2019
Partager

Les élu-e-s Europe Ecologie Les Verts et apparenté-e-s ont découvert par voie de presse le projet de végétalisation expérimentale de deux rues de la presqu’île. Ce n’est pas à la hauteur des enjeux du dérèglement climatique et d’une ville du XXIème siècle. Les deux propositions du maire sont en lieu et place d’un couloir de bus et d’un aménagement cyclable. Les élus écologistes déplorent le peu de vision face aux défis auxquels chaque habitant, salarié, touriste, entrepreneur de la presqu’île de Lyon et du territoire va devoir faire face vite et sans heurts : respirer convenablement, trouver de la fraicheur, consommer autrement.

Ceci implique une autre mobilité avec des navettes fluviales, des livraisons en vélo-cargo, des axes nord-sud libérés des autosolistes. Ceci invite à réduire la place de la voiture et à libérer de l‘espace public en désimperméabilisant avec du végétal à partager, à déguster, … Ceci amène à récupérer les eaux de pluie précieuses comme ressource et à retourner à la terre une partie de nos déchets, deux ressources incontournables pour offrir des terres fertiles à jardiner aux urbains. Ceci impose de faire la place aux ateliers de plein air et aux boutiques d’artisans et créateurs pour consommerlocal et responsable.

Beaucoup de villes européennes, augmentent leur part piétonne au moins dans leur centre-ville, Lyon sera t’elle la dernière à l’envisager ?

C’est un enjeu pour que la presqu’île et la ville soient respirable, et aussi pour l’activité économique. Toutes les villes qui ont réduit leur circulation automobile ont vu s’accroitre leur activité économique intra-muros.

Après des années de débat, la ville propose deux expérimentations. Une expérimentation dans la Rue de la République qui devait être piétonne depuis longtemps n’est même pas envisagée.

La mairie de Lyon doit changer d’époque et entrer dans le XXIème siècle. C’est tout un programme qui met l’écologie au coeur de la décision politique et non juste un peu de végétal pour verdir …

Emeline Baume, Présidente du groupe des élu-e-s Europe Ecologie Les Verts et apparenté-e-s de la Ville de Lyon


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.