Pollution de l’air aux abords des écoles : l’urgence est à l’action !
Partager

La publication par Greenpeace d’une carte des écoles noyées dans la pollution de l’air est salutaire. Europe Écologie Les Verts demande l’ouverture complète des données stratégiques de la pollution de l’air sur notre Métropole. Toutefois les écologistes ne sont pas surpris par ces cartes et demandent maintenant un plan d’actions d’urgence.

Greenpeace vient de publier une carte interactive montrant que 86 établissements (27 écoles et 59 crèches) sont soumis à une pollution au NO2 (dioxyde d’Azote) très supérieure aux normes européennes.

Depuis des années Europe Écologie Les Verts et ses élu-e-s municipaux autant métropolitains demandaient la publication de « cartes stratégiques de l’air », correspondant à peu près à celle réalisée par Greenpeace. Depuis des années l’actuel autant que l’ancien président de la Métropole refusent cette publication.

Pour Grégory Doucet, secrétaire d’EÉLV Lyon et candidat aux élections européennes : “Depuis des années nous demandons des mesures pour protéger la santé des plus fragiles de nos concitoyens (enfants, femmes enceintes, personnes souffrant de pathologies respiratoires, personnes âgées). Depuis des années ces dangers sont sous-évalués, et les mesures repoussées à plus tard. Nous craignons que la mise en œuvre du Plan Oxygène, déjà bien timide, ne soit repoussée à après les élections municipales de 2020. En effet une mesure aussi simple que l’abaissement de la vitesse à 70 km/h sur le périphérique qui devait être mise en œuvre le 1er janvier de cette année a été repoussée à fin avril par la Préfecture, sans explication valable, sans protestation de la Métropole.

Au moment où il faudrait parler de santé publique, de renforcement des alternatives à la voiture individuelle, c’est cet aspirateur à voiture qu’est l’Anneau des Sciences, qui est présenté comme la solution. Même repeint en vert, cela reste un projet dépassé, un projet du siècle passé.

Pour Grégory Doucet, secrétaire d’EÉLV Lyon : “L’urgence est d’étudier les plans de circulation autour de nos écoles et nos crèches, d’en favoriser l’accès à pied, en vélo et d’en interdire l’accès aux voitures. L’urgence est d’accélérer le déclassement de l’A6/A7, d’y faire circuler à haute fréquence matin et soir des bus à haut niveau de service. L’urgence est à mettre réellement en œuvre la Zone à Faibles Émissions dès le 1er juillet de cette année et à l’étendre très vite à l’ensemble de la Métropole. L’urgence est de donner priorité à la santé et la qualité de vie de nos concitoyens, à l’avenir de nos enfants !

Ces questions de pollution de l’air seront abordées mercredi soir au grand meeting des européennes à 19h au Double Mixte sur le campus de la Doua à Villeurbanne en présence de Yannick Jadot, Michèle Rivasi, Damien Carême, Karima Delli, Eva Joly et Ska Keller.

Le groupe Europe Écologie Les Verts de Lyon

Le 9 avril 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.