Election du maire de Lyon // Intervention de Françoise Chevallier au conseil municipal exceptionnel // Lundi 5 novembre 2018
Partager

Je prends la parole au nom du groupe des élu.es Europe Ecologie Les Verts et d’Arthur Rémy de la Manufacture de la cité, élu non inscrit.

Nous n’avons pas participé à l’élection du maire et et nous ne participerons pas à l’élection de ses adjoints.

Les élu-es EELV avaient voté pour vous en 2014, conformément à l’accord technique passé entre nos deux listes entre les deux tours des élections municipales.

Mais depuis la situation a bien changé. Vous êtes devenu pour plus d’un an ministre d’Etat du gouvernement d’Emmanuel Macron.

Et au sein de ce gouvernement, en tant que ministre de l’intérieur, vous avez marqué, par certaines de vos prises de position et surtout par votre loi asile immigration, vous avez marquéune rupture avec l’humanisme et pas seulement l’humanisme lyonnais. Renforcer comme vous avez voulu le faire le « délit de solidarité », restreindre les droits des demandeurs d’asile sont à l’opposé des valeurs fondamentales de solidarité et d’accueil que nous avons défendues avec d’autres, que nous défendons dans cette assemblée.

Vous avez aussi au sein de ce gouvernement soutenu des mesures qui favorisent les plus riches (suppression de l’impôt sur la fortune par exemple) et diminuent la solidarité (baisse des APL et du financement des organismes de logement social). Vous avez soutenu une politique qui fait peu pour l’écologie. Vous n’avez pas quitté le gouvernement avec des désaccords sur la politique menée mais bien dans l’objectif de revenir à Lyon en vue des prochaines échéances électorales. Vous avez d’ailleurs dit en quittant le gouvernement que vous continueriez à le soutenir.

En revanche Nicolas Hulot lui a quitté le gouvernement en faisant le constat que ce gouvernement ne menait pas la politique répondant aux enjeux de protection de l’environnement et du climat. De fait il l’a quitté pour l’intérêt général, celui de la planète et de ses habitants.

Par ailleurs vous ne cachez pas votre volonté de vous présenter pour un quatrième mandat. Mais vous dépassez déjà les cent années de mandats toutes catégories cumulés ! C’est à l’opposé des attentes des citoyens pour de réels changements dans les pratiques politiques et en particulier un arrêt du cumul des mandats, y compris dans le temps.

Nous attendons une politique municipale et métropolitaine orientée beaucoup plus fortement vers la lutte contre le dérèglement climatique et la pollution de l’air, vers une prise en compte de la question sociale, de la solidarité entre les hommes et les territoires. C’est ce que demandent les citoyens lyonnais qui se sont mobilisés massivement pour le climat dans la rue par deux fois récemment. C’est ce que nous attendons pour les prochains choix budgétaires dès 2019 !

Enfin pour le prochain mandat nous attendons une véritable rupture vers la transition écologique. Pour cela nous avons besoin d’un vrai changement de logiciel politique.

Françoise Chevallier, Présidente du groupe des élu-e-s Europe Ecologie Les Verts et apparenté-e-s de la Ville de Lyon


Une réflexion au sujet de “Election du maire de Lyon // Intervention de Françoise Chevallier au conseil municipal exceptionnel // Lundi 5 novembre 2018

  1. Bonjour Françoise
    Votre intervention est remarquable.
    Elle rejoint notre analyse exprimée par notre 1er secrétaire Yann Crombecque.
    Je formule des vœux pour que nos convergences se poursuivent à travers des initiatives communes.

    Philippe PRIETO
    Secrétaires section PS 1er et 4ème arrondissements
    Trésorier Fédéral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.