Cours Albert Thomas / Gambetta : la ville de Lyon met en danger ses habitants
Partager

En traçant une troisième voie dédiée aux voitures au détriment des vélo sur une longue portion du cours Albert Thomas et Gambetta, la ville de Lyon met en danger les cyclistes mais aussi les riverains qui vont respirer un air encore plus pollué. Les écologistes appellent la ville de Lyon à revoir son projet et ce tracé “provisoire” dangereux.

Pour le secrétaire d’Europe Écologie – Les Verts Lyon :

« Alors que les grandes métropoles européennes ont dû tracer des feuille de route crédibles pour lutter contre la pollution de l’air, Lyon vient d’ouvrir un nouvel aspirateur à voitures en traçant une troisième voie dédiée aux véhicules à moteur sur le cours Albert Thomas. Pire, cette troisième voie a été tracée au détriment de la piste cyclable et du couloir de bus.

La punition pour les milliers d’usagers de la bicyclette va durer deux ans ! Quand on sait qu’il s’agit d’un des axes les plus empruntés par les cyclistes il est scandaleux de mettre en danger ceux qui ne polluent pas pour augmenter le trafic polluant. Les écologistes appellent la ville de Lyon à revoir sa copie et à revenir à deux voies dédiées à la voiture et à une piste cyclable large et sécurisée.« 

Les écologistes rappellent que pour une ville respirable, il faut dès à présent diminuer la place de la voiture : les usages non polluants de la route ne peuvent pas être la variable d’ajustement des nouveaux projets urbains. Ils doivent devenir la norme autour de laquelle on construit la ville de demain.

Communiqué – mardi 24 avril 2018

Europe Écologie Les Verts de Lyon