Charte d’occupation du domaine publique par les trottinettes électriques en libre service // Intervention de Françoise Chevallier au conseil municipal // 25 mars 2019
Partager

Aujourd’hui les trottinettes électriques (en libre service ou privées) n’ont pas de statut juridique, ce qui pose problème car un certain nombre d’entre elles circulent sur les trottoirs et souvent assez vite.

La loi LOM qui n’en finit pas d’être annoncée devrait leur donner un statut et les obliger à emprunter la voirie et en particulier les aménagements cyclables.

Le 2ème problème est la question du stationnement des trottinettes en libre-service car elles sont stationnées sur les trottoirs et très souvent, elles gênent la circulation des piétons et posent un sérieux problème auxpersonnes à mobilité réduites ou mal voyantes. Et cela d’autant plus que très souvent elles ne tiennent pas sur leur béquille, tombent et du coup occupent un espace encore plus important. Le trottoir est un espace qu’il faut réserver aux piétionset tous les véhicules doivent le respecter (les voitures, les motos , les scooters, les vélos comme les trottinettes électriques).

Pour cela notre proposition est que l’on réserve sur la voirie des espaces dédiés au stationnement de ces trottinettes, ils pourront aussi être utilisés par les vélos en free floating. Concrètement notre proposition est de supprimer une place de stationnement voiture en amont des passages piétons (ce qui permettra aussi plus de visibilité et de sécurité pour les piétons), de la protéger du stationnement voiture par une barrière ou autre matériel et de réserver ces espaces à ces nouveaux engins.

Ces places de stationnement transformées seraient une contrepartie de la nouvelle offre de stationnement mutualisé en sous-sol faite par LPA & Co et autres opérateurs (au moins 1 300 places à ce jour) pour laquelle nous vous avons déjà alerté et demandé de supprimer des places de stationnement voitures en surface.

La loi LOM à venir officialisera la possibilité de demander une redevance aux opérateurs pour aider au financement de ces espaces. La ville de Paris et d’autres villes viennent de décider la mise en place d’une telle redevance sans attendre le vote de la loi, Lyon pourrait faire de même. Nous attendons que la Métropole et la ville installent dès à présent ces espaces, il y a en effet urgence !

Nous vous remercions d’avoir pris en compte notre demande de modification de la charte et d’avoir supprimé la phrase précisant « l’opérateur s’engage à ce que les trottinettes soient stationnées sur le trottoir » dans le chapitre Stationnement des trottinettes et de l’avoir remplacé par une formulation plus floue. Dès que les espaces que nous proposons seront installés et qu’une redevance sera demandée aux opérateurs, la charte pourra être modifiée en demandant à ce que ces trottinettes soient stationnées obligatoirement sur la voirie dans ces espaces dédiés.

Ce nouveau mode de déplacement se développe. Il a l’avantage de prendre peu d’espace sur la voie publique et de ne pas ajouter de polluants dans l’air de notre ville. Nous attendons des opérateurs une amélioration de la solidité de ces trottinettes et donc une durabilité beaucoup plus grande, on dit qu’elles seraient aujourd’hui jetées au bout de 30 jours d’utilisation …. Nous attendons aussi la mise en place de filières de recyclage. Et des véhicules de ramassage plus propres que ceux que nous apercevons régulièrement.

Il est important que la ville encadre le développement de ce mode de déplacement mais n’oublions pas que la priorité doit toujours être réservée aux piétons !

Françoise Chevallier, conseillère municipale Europe Ecologie Les Verts de Lyon

Une réflexion au sujet de “Charte d’occupation du domaine publique par les trottinettes électriques en libre service // Intervention de Françoise Chevallier au conseil municipal // 25 mars 2019

  1. Bonjour,
    Il me semblerait bon de demander dans ce type d’intervention le rappel systématique du vivre ensemble : piétons,trotinettes, vélos, scooters, motos, voitures
    Merci
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.