Ancien collège Serin // Intervention d’Emeline Baume au conseil municipal // 2 juillet 208
Partager

Lyon 4e – Déclassement du bâtiment et des espaces extérieurs d’un tènement « ancien collège Serin »

Ce rapport est l’occasion pour les élus écologistes d’analyser les besoins et les envies d’agir de ce quartier dit « Serin » à l’intersection des 1er, le 4ème et le 9ème arrondissement.

Ce quartier peut et doit continuer sa transformation en quartier à vivre, un quartier « des courtes distances » où l’air soit respirable et la convivialité présente pour laisser grandir dignement nos enfants et vieillir sereinement les ainés !

Actuellement, à cet endroit, plusieurs éléments favorisent cette éco-socio-responsabilité : le tunnel mode doux de la Croix Rousse, l’aménagement des rives de Saône et le site dit de la P’tite K’fete. A l’inverse les véhicules s’engouffrant ou sortant du tunnel routier de la Croix-Rousse marquent le regard et laisse planer une atmosphère pas toujours respirable.

Le mois dernier nous revenions sur la pollution de l’air aux abords du tunnel mais coté Rhône. Celle-ci est un peu moins forte aux abords du coté Saône du fait de la géomorphologie. Néanmoins, quand l’on regarde les courbes des Nox, oxydes d’azote, le mois dernier dans notre ville, le boulevard urbain et l’autoroute au sud arrivent en tête de la pollution atmosphérique, mais juste derrière et parfois malheureusement encore devant, il y a la sortie du tunnel de la Croix Rousse côté Rhône. Ce qui laisse à penser que la qualité de l’air n’est pas bonne côté Saône. Et l’on ne peut plus invoquer comme seule explication un report de flux de véhicules dû à la fermeture du périphérique nord.

Si au milieu coule la Saône, les habitants des deux rives se croisent et partagent leurs envie d’agir et besoins au Parc Roquette, lors du marché du jeudi soir d’AIDEN devant la CNR, dans les aires de jeux quai Gillet et quai Saint Vincent ou encore à la P’tite K’fete, chez Acte 2 théâtre ou lors des temps festifs de l’Alter Hôstel.

De son passé industriel, le quartier ne garde de traces que l’ex-usine Gillet, ex-bâtiment SEPR dont il est question aujourd’hui.

Demain, à quels besoins la Ville souhaite répondre ?

Bien évidemment, nous appelons de nos voeux, comme l’ont rappelé les conseils de quartier du 4ème, 5ème, 9ème et 1er arrondissements : des navettes fluviales cadencées sur la Saône avec une halte à cette hauteur permettant dans un futur proche d’attraper un tram qui passerait sous le tunnel de la Croix Rousse.

Dans cet esprit, nous proposons d’expérimenter des réductions de voirie sous le tunnel ainsi qu’en amont sur le pont Schuman et d’en mesurer les effets à court terme.

Aujourd’hui ce territoire porte des envies d’agir liés à des besoins non-couverts actuellement :

– un lieu dédié à la petite enfance ;

– une offre enfance et jeunesse car le centre social Augier ne peut répondre à toutes les demandes, tout comme ceux de la Croix-Rousse. Si la P’tite K’fete s’est installée, elle est désormais obligée de refuser des familles lors des vacances et pour les mercredis faute de place …

Le patrimoine bâti dont il est question doit proposer des usages qui soient des usages adaptés à la ville post-carbone et aux évolutions démographiques de notre cité.

Emeline Baume, Conseillère municipale du groupe des élu-e-s Europe Ecologie Les Verts et apparenté-e-s de la Ville de Lyon



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.