Politique du stationnement // Intervention de Fatiha Benahmed au conseil du 9ème arrondissement de Lyon // 10 octobre 2017
Partager

Le groupe auquel je suis apparentée voit une avancée positive dans cette réforme du stationnement, mais regrette que la deuxième vignette résident ne soit toujours pas supprimée.

L’instauration du forfait post stationnement est une bonne chose, il va permettre de faire payer le stationnement par les automobilistes utilisateurs de l’espace public, ce qui n’était pas toujours le cas aujourd’hui.

La politique de stationnement payant permet aussi de limiter les déplacements domicile/travail et oriente les automobilistes vers les transports en commun et les modes actifs : vélo et marche à pied. Pour la Ville ce n’est pas très difficile, puisque nous avons un réseau de transports en commun efficient ainsi que des pistes cyclables qui sont de toute importance.

Les fonds ainsi collectés pourront accélérer les aménagements du boulevard urbain suite au déclassement de l’axe A6/A7 et il est positif que la vignette résident soit maintenant payante, car cela dissuade les propriétaires de parkings à utiliser celle-ci pour des raisons de confort. Par contre on regrette que la collectivité ne profite pas du vote de ces délibérations pour supprimer la deuxième vignette résident alors que seulement 13 % des ménages lyonnais ont au moins 2 voitures.

La question de la pollution de l’air étant toujours présente à Lyon, la collectivité doit accompagner et encourager ces changements de comportement et évidemment nous voterons cette délibération.

Fatiha Benahmed, conseillère du 9ème arrondissement de Lyon