Convention de performance énergétique pour la piscine de Vaise // Intervention de Fatiha Benahmed au conseil du 9ème arrondissement de Lyon // 10 octobre 2017
Partager

Afin de lutter contre le changement climatique, la Ville de Lyon renforce son plan climat énergie. Cette action à l’horizon 2020 qui a été votée en 2015, repose notamment sur des travaux de rénovation énergétique des bâtiments municipaux et ce plan d’investissement se monte à 9 200 000 euros.

Nous aborderons aujourd’hui que le lieu qui nous concerne, c’est-à-dire la piscine de Vaise. Il s’agit de renforcer les exigences de performances énergétiques d’exploitation par un contrat global accordé à un opérateur, comprenant la réalisation des travaux, la maintenance, l’exploitation et les services, à la suite d’études effectuées ces 3 dernières années sur ces sites. La Ville de Lyon dépensant annuellement 13 millions d’euros pour différentes énergies, vous comprendrez l’intérêt économique de ce dossier sans compter la rénovation des installations techniques et du matériel.

Les travaux de ces 2 sites, piscine de Vaise et musée Gadagne, se monteront à 3 800 000 euros sur 10 ans. L’économie d’achat d’énergie de la Ville de Lyon atteindra 900 000 euros sur cette même période. Une procédure d’appel à candidatures de marché public est mise en place et par ailleurs le Maire de Lyon est aussi autorisé à solliciter les fonds européens sur ce projet.

Avant de conclure mon propos Monsieur le Maire, je voudrais faire 2 propositions très brèves qui sont déjà mises en place à Paris pour la première et à Lyon pour la seconde, et qui me semblent intéressantes d’exploiter.

La première, c’est d’envisager peut-être le financement par un tiers investisseur, c’est-à-dire que le tiers investisseur réalise le projet de rénovation dans des délais très courts à la place du gestionnaire qui lui promet de le rembourser via les économies générées. Sur certains exemples l’investissement est remboursé et les économies sont au bénéfice du gestionnaire.

La deuxième proposition, toujours sur des économies d’énergie concerne le logement. Dans le cadre de son action pour l’accès durable à l’énergie pour tous, GDF SUEZ s’engage et a signé notamment aux côtés d’Habitat et Humanisme, une convention pour co-construire des solutions améliorant l’efficacité énergétique du logement social. L’idée serait sans doute que la municipalité en passe une elle aussi pour ses propres logements sociaux.

Aujourd’hui il nous est demandé de procéder au vote pour le lancement des études et des prestations préalables relatives à la mise en œuvre de ce projet. Et bien évidemment, avis très favorable de ma part sur ce dossier

Fatiha Benahmed, Conseillère Europe Ecologie Les Verts du 9ème arrondissement